Romans/Romans feel-good

Les 89 mois remplis de poésie et de finesse de Caroline Michel

89-mois-caroline-michel89 mois de Caroline Michel : l’histoire

4ème de couv : J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

 

89 mois de Caroline Michel : mon avis

89-mois-caroline-michelIl est évident que quand on m’a dit qu’une fille avait écrit un roman sur une autre fille qui a décidé de coucher avec tous les mecs de la terre pour faire un bébé dans le dos du premier spermatozoïde venu, je me suis ruée dans la  librairie la plus proche (Amazon) pour l’acheter. Il est tout aussi évident que j’y ai  acheté dans la foulée 4 autres livres qu’il me fallait absolument là maintenant tout de suite pour tenir compagnie au 78687 bouquins de ma PAL (RIP mon compte en banque, je te regretterai). Mais j’ai commencé par 89 mois parce que je trouve ce pitch génial. Et… j’ai eu raison.

Normal, j’ai toujours raison.

89 mois est un petit bijou, plein de charme, d’humour et de poésie. Les personnages sont plus vrais que nature et terriblement attachants, que ce soit notre héroïne qui veut faire son bébé toute seule ou ses amis et collègues de la SNCF plus ou moins déjantés. L’écriture est fluide, le ton léger, le sujet rafraîchissant. On parle beaucoup des enfants qu’on ne veut pas avoir, de ceux qu’on a seule par accident ou contrainte et forcée, mais trop rarement de ceux qu’on a seule, par choix tout simplement.

De coups d’un soir en étude des procédés d’insémination artificielle, Caroline Michel aborde sur un ton léger et avec beaucoup d’intelligence, un sujet sérieux. Elle ouvre un débat, présente différentes opinions avec finesse sans donner de réponses définitives, sans doute parce qu’il n’y en a pas. Elle nous fait rire et pleurer, mais surtout elle nous force à réfléchir au désir d’enfant, à envisager la famille et la maternité sous un angle nouveau, loin des modèles imposés.

Un premier roman très réussi qui m’a fait penser au si joli tout petit rien de Camille Anseaume.

Bref, à lire.

Screen Shot 2014-11-26 at 11.22.33

Liens utiles :

Ovary.fr, le blog de Caroline Michel/ Sa page Facebook d’auteure Son Twitter

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

Ma note : 5 sur 6 (coup de coeur)

89 mois de Caroline Michel : l’auteur

caroline-michel-899366_w1000Caroline Michel a 28 ans. Un jour, il ne lui restera que quatre-vingt-neuf mois pour faire un bébé. En attendant, elle est journaliste pour la presse féminine et tient un blog très suivi (ovary.fr) autour de thèmes qui lui tiennent à coeur : les relations amoureuses et le temps qui passe. 89 mois est son premier roman.

 

Titre original : 89 mois
Auteur : Caroline Michel
Genre : contemporain
Première date de parution : 4 mai 2016
Langue d’origine : français
Pays d’origine : France
Éditeur en France : Préludes
Prix papier :14,90€
Prix numérique: 10,99€
Nb de pages : 288 pages

 

Advertisements

2 réflexions sur “Les 89 mois remplis de poésie et de finesse de Caroline Michel

  1. Pingback: L’interview de Caroline Michel : « ne baisse pas les bras, tu risques de le faire deux heures avant le miracle.  | «Fan de chick lit

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s