Romans/Romans Chick-Lit/Tous les romans

Les tribulations d’une jeune divorcée d’Agnès Abecassis ou le divorce pour les nuls

Couverture des Triblulations d'une jeune dovircée de Agnès AbecassisDéborah a 29 ans, 2 enfants, 8 kilos en trop, 1 seul homme et 1 divorce à son actif. Forcée de retourner à la vie active, précipitée dans la jungle des célibataires à la recherche de l’âme soeur, elle se débat tant bien que mal entre coups d’un soir et loosers pot de colle sans oublier les prétendants homo jetés dans ses bras par une mère très juive…

Les tribulations d’une jeune divorcée est le roman d’Agnès Abecassis que j’ai préféré jusqu’ici. Plus classique en terme de chick-lit que Le théorème de Cupidon ou Toubib or not toubib qui m’avaient moins fait rire.

C’est drôle, ça se lit très vite, on aime bien Déborah qui galère autant que nous et qui passe ses soirées en jogging à regarder Pop Star en prenant sa télécommande pour un micro plutôt que de boire des Cosmopolitan en talons aiguille dans les bars à la mode.

À lire, donc, sur la plage, dans le métro et éventuellement dans les toilettes du bureau si on veut savoir très vite comment ça va finir, même si c’est sans grosse surprise.

À noter : une nouvelle édition illustrée est sortie en janvier 2014 au Livre de Poche.

Pour l’acheter sur amazon (6,75€) : c’est ici

Le site officiel de l’auteur : agneabecassis.com

Note 4 sur 6 (Bien)

Ma note : 4 sur 6

Titre original : Les Tribulations d’une jeune divorcée
Auteur : Agnès Abecassis
Genre : chick-lit
Première date de parution : 2005
Langue d’origine : Français
Pays d’origine : France
Éditeur : Fleuve Noir (2005), Piment (2006), Pocket (2006), Livre de Poche (2014)
Prix papier : 6,75€
Prix numérique : 6,99€
Nb de pages : 408 pages
Publicités

12 réflexions sur “Les tribulations d’une jeune divorcée d’Agnès Abecassis ou le divorce pour les nuls

  1. C’est le seul livre de cette auteure que j’ai lu et je l’avais trouvé moyen…D’une manière générale, je trouve que les françaises sont moins douées pour la chick lit que les anglophones !

    J'aime

    • Celui-ci est un peu différent des autres que j’ai lus (Le théorème de Cupidon ou Toubib or not Toubib que perso j’avais trouvés un peu trop dans le registre de l’absurde). Là c’est beaucoup plus classique chick lit comme style, mais si tu n’accroches pas à son humour, mieux vaut lire autre chose effectivement 🙂

      J'aime

  2. Pingback: Petite définition de la Chick-Lit (pour les nulles) | Fan de chick-lit

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s