Ma life de princesse

10 ans de Saint-Valentin : the bilan

Broken Heart cartoon by Kuro You never learn, do you

Dessin de Kuro

Surpriiiiise, cette année la Saint-Valentin aura lieu le même jour que l’année dernière : le 14 février. Comme dirait Beyoncé, All the single ladies, à vos marques, prêt, partez, il vous reste très exactement 336 heures pour trouver un mec, bien, de préférence normal, soyons honnêtes, n’importe lequel. Les prévoyantes préparent le coup depuis novembre et ont mis au cours des dernières semaines le grappin sur un innocent quidam qui aura eu la naïveté (ou la stupidité) de s’inscrire sur meetic en cette période de famine amoureuse. Pour les autres, pas de panique, comme on se l’était déjà dit l’année dernière et celle d’avant (tous les ans, en fait) : ce sera pour l’année prochaine.

Excellente nouvelle, toutefois, en ces temps difficiles, suite à une dérogation spéciale du ministère du célibat et des histoires foireuses (moi-même, auto-proclamée par moi-même avec, en exclusivité en 2015, le soutien exceptionnel de Valérie Trierweiler) et comme il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui s’amusent, du 14 février 00h01 au 14 février 23h59, vous serez toutes autorisées à perpétrer les agressions ci-dessous sans crainte d’éventuelles poursuites judiciaires :

1. Agression verbale et gratuite de votre collègue Tatiana qui vous dit alors qu’elle vient de recevoir 245 roses rouges au bureau :

Tatiana : (rire cristallin-mouvement de cheveux dorés en mode Jacques Dessange-vous colle sous le nez sa bague de fiançailles Cartier pour la 18ème fois de la journée.) Nan mais moi tu sais, de toute façon, avec mon chéri c’est tous les jours la Saint-Valentin.

Vous : Hé, Tatiana, au fait, tu sais quoi ?

Tatiana : Nej ? (Bien sûr, Tatiana est suédoise)

Vous : Ta gueule.

2. Agression verbale ET physique de votre prof de break-zumba, Steve* :

Steve (air faussement apitoyé couvrant difficilement une jubilation intérieure teintée d’un léger mépris)  Chérie, t’as vu le panneau, là ? 

Vous (dégoulinante de sueur en mode sortie de Marathon) : Heu non. Quoi ?

Le Panneau : Screen Shot 2013-12-05 at 14.49.30Screen Shot 2013-12-05 at 14.49.30En raison de la Saint-Valentin, le cours de break-zumba est exceptionnellement annulé le 14 février prochain. Bonne fête à tous les amoureux ;);)!! Screen Shot 2013-12-05 at 14.49.30 Screen Shot 2013-12-05 at 14.49.30

Steve (sourire narquois) : hmm

Vous (Prise de kick-boxing) TA GUEULE.

3. Torture et décapitation d’une poupée vaudou à l’effigie de ce fou inconscient de Walt Disney, parce que si on remonte aux racines du mal, on réalise que tous nos problèmes ont commencé très précisément ici :

Gif animé baiser DisneyGif animé baiser Disney

Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney Gif animé baiser Disney

Vraiment, Walt ? VRAIMENT ?!

Surtout, n’hésitez pas à expliquer avec moult détails historiques à qui veut bien l’entendre, que Valentin de Terni, à l’origine de la Saint-Valentin, était un moine qui vécut au IIIe siècle, sous l’Empereur Claude II le Gothique (merci Wikipedia). Alors qu’il s’ennuyait en prison, il a décidé de se taper la seule fille disponible : la fille du geôlier, Julia, charmante et aveugle. Ils s’aimèrent si fort qu’elle retrouva la vue (mouhahaha, même Walt avait pas osé nous la faire, celle-là). Manque de pot, ce petit coup de frime parut louche aux autorités et vaudra à ce brave Val de se faire rouer de coups par une horde de légionnaires déchaînés, puis de se faire décapiter sur la voie Flaminia, car Cloclo II le Gothique, en dépit de son nom désopilant, n’a pas trouvé ça rigolo du tout et c’est nous, qui des siècles plus tard, pâtissons encore de cet excès de romantisme échevelé.

Bref, moi j’aime les listes, les bilans, les défis et les articles débiles, par conséquent, d’ici le 14 février prochain, je m’engage à vous relater par le menu mes 10 dernières Saint-Valentin**, 10 articles en 14 jours, ça devrait être faisable (Maman, stp, merci de ne par lire).

*Pour plus d’informations sur Steve et la break-zumba : cliquez ici

**Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé sera bien entendu totalement délibérée et volontairement insultante.

Sur le même sujet :

10 ans de Saint-Valentin, épisode #1 : Coup de foudre Porte de Bagnolet.

10 ans de Saint-Valentin, épisode #2 : Erreur de jeunesse

10 ans de Saint Valentin, épisode #3 : Le presque sans faute

10 ans de Saint-Valentin épisode #4 : Valentine’s Day, le film

10 ans de Saint-Valentin épisode #5 et #6: l’âge de raison (et des nouvelles technologies)

10 ans de Saint-Valentin épisode #7 et #8: Le temps de l’indifférence

10 ans de Saint-Valentin épisode #9 : Rien. Nothing. Nada. Nichts. Niente

10 ans de Saint-Valentin, The CONCLUSION: les règles de base de la Saint-Valentin réussie

Ça vous a fait rire ? Essayez donc mon livre : 

Banniere St Valentin

Publicités

24 réflexions sur “10 ans de Saint-Valentin : the bilan

  1. Pingback: 10 ans de Saint-Valentin épisode #3 : le presque sans faute | Fan de chick-lit

  2. Pingback: 10 ans de Saint-Valentin, épisode #2 : erreur de jeunesse | Fan de chick-lit

  3. Pingback: 10 ans de Saint-Valentin, The bilan Épisode #1 : coup de foudre Porte de Bagnolet | Fan de chick-lit

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s