Romans/Romans Chick-Lit/Tous les romans

Grands Boulevards de Tonie Behar : jolie balade entre Bonne Nouvelle et Richelieu-Drouot

Couverture du roman Grands Boulevards de Tonie Behar

Doria a 28 ans, ni job, ni appartement et rêve de devenir comédienne. En attendant le rôle de sa vie, elle joue dans des publicités pour détergents. Après une rupture avec un photographe infidèle, elle décide de venir s’installer chez son père, Max, séducteur, bon vivant et excellent joueur de poker. À peine a-t-elle emménagé dans son appartement des Grands Boulevards, à quelques pas du Grand Rex, qu’elle apprend que la Banque Générale propriétaire de l’immeuble a décidé de le vendre et que tous les locataires risquent l’expulsion. Fascinée par l’histoire du quartier et ses multiples voisins aux personnalités hautes en couleur, Doria décide de tout faire pour sauver les locataires du 19bis boulevard Montmartre.

Les (gros) plus : une belle balade, parfois un peu désuète, dans le Paris des théâtres de boulevard, des bouffes et des anciens tripots. Les personnages, du banquier en mal d’amour à la vendeuse de sex-toys en passant par le patron du bistrot du coin sont tous attachants, un peu décalés mais tellement Parisiens qu’on aura tous l’impression de les avoir déjà croisés quelque part. Quelques scènes sont franchement rigolotes et l’écriture est très vive, bref, une lecture agréable et sans effort.

Les (petits) moins : les amateurs de grandes histoires d’amour resteront sur leur faim : la romance reste très secondaire dans l’intrigue.

À lire, donc, en particulier pour les amoureux de Paris et de la vie de quartier.

Pour l’acheter sur amazon (18€) : ici

Pour accéder au blog de Tonie Behar, comédieromantique.com : ici

Note 4 sur 6 (Bien)

Ma note : 4 sur 6 (Bien)

Titre original : Grands Boulevards
Auteur : Tonie Behar
Genre : Chick-lit/Littérature générale
Première date de parution : 06/2013
Langue d’origine : Français
Pays d’origine : France
Éditeur en France : JC Lattès
Nb de pages : 404
Publicités

5 réflexions sur “Grands Boulevards de Tonie Behar : jolie balade entre Bonne Nouvelle et Richelieu-Drouot

  1. Pingback: Petite définition de la Chick-Lit (pour les nulles) | Fan de chick-lit

  2. Pingback: « Il n’y a pas de guerre entre le papier et l’écran, c’est le texte qui compte  Interview de Tonie Behar, romancière chez JC Lattès | «Fan de chick lit

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s