Romans Chick-Lit

Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale : le monde rêvé de tous les fans de Jane Austen

Couverture de Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale aux Editions CharlestonComme bonne résolution 2014, j’ai décidé de commencer un projet hautement intellectuel intitulé Lire comme une psychopathe l’intégralité des romans en rapport avec Jane Austen (LCPIRRJA).

J’ai commencé ce vaste chantier par Coup de Foudre à Austenland de Shannon Hale, publié l’année dernière aux Éditions Charleston.  

L’histoire : Jane Hayes, trentenaire et new-yorkaise a tout d’une fille normale, si ce n’est son obsession quasi pathologique pour le personnage fictif de Mr. Darcy d’Orgueil et Préjugés. Plus précisément, Jane fantasme sur l’interprétation du héros de Jane Austen par Colin Firth dans l’adaptation de la BBC. Sa vie sentimentale est donc vouée à l’échec depuis des années, pas un mec réel n’arrivant à la cheville de Mr. Fitzwilliam Darcy, comme nous le savons toutes depuis longtemps.

Heureusement pour Jane, une vieille grande-tante charitable prend l’initiative de lui offrir dans son testament un séjour de trois semaines à Pembrook Park, un centre haut de gamme dédié aux AA (Austen Addicts). Les clients y vivent comme dans un roman de leur auteur préféré et sont plongés en pleine Angleterre Victorienne. Jane Hayes décide d’accepter ce séjour un peu étrange, pour oublier une bonne fois pour toute le ténébreux Mr. Darcy qui en dépit de ses nombreuses qualités possède le défaut notable de l’inexistence.

Au risque de choquer les  AA, je vais vous avouer un secret scandaleux : en ce qui concerne les fantasmes sur les héros de la littérature, j’ai toujours été plus Heathcliff que Mr. Darcy. Encore plus scandaleux,  quitte à choisir un Mr. Darcy parmi les Mr. Darcy (attention sacrilège, âmes sensibles ne pas lire), Matthew Mac Fadyen en Darcy dans l’adaptation d’Orgueil et Préjugés de Joe Wright de 2005  (voir la bande annonce) me donne envie de courir toute nue sous la pluie dans la campagne du Hampshire en hurlant « moi, moi moi, épouse-moi, moi », alors que la chemise mouillée de Colin Firth dans l’adaptation de la BBC qui semble pourtant déchaîner les passions sur Internet, ne me fait ni chaud ni froid.*

Preuve à l’appui, d’ailleurs, franchement, y a pas photo :

Matthew MacFadyen et Keira Knightley as Elizabeth Bennet et M. Darcy, Orgueil et Préjugés de Joe Wright

vs.

Colin Firth - Elizabeth Bennet et M. Darcy, Orgueil et Préjugés de la BBC

Bref… Trêve de digression. Ce désaccord fondamental ne m’a pas empêchée d’apprécier le livre de Shannon Hale. L’idée est franchement rigolote, l’univers est bien rendu, bourré de clins d’oeil aux romans de Jane Austen, dans les personnages, l’intrigue ou les dialogues qui raviront les fans. Révisez un peu vos classiques avant de lire, parce que Shannon Hale est clairement partie du principe que ses lecteurs, comme son héroïne, connaissaient par coeur tous les personnages et les romans d’Austen et n’auraient pas besoin de sous-titres.Affiche de Coup de foudre à Austenland (film) adaptation au cinéma du roman de Shannon Hale

Couverture de Midnight in Austenland de Shannon Hale

Le roman a été adapté au cinéma avec Kerri Russell dans le rôle de Jane, mais la date de sortie en France est encore inconnue et Shannon Hale a écrit une suite : Midnight in Austenland, qui raconte les aventures d’une autre héroïne, Charlotte Kinder, à Pembrook Park.

Pour conclure : Une roman d’amour tout rose pour les grandes romantiques et les Austen Addicts, une héroïne pas toujours très dégourdie, mais attachante, des personnages qui font sourire et une fin bien amenée par un retournement de toute dernière minute.

Pour l’acheter sur amazon (6,46€) : ici

Pour lire l’interview de l’auteur, Shannon Hale au sujet de Coup de foudre à Austenland sur le site des Éditions Charleston :

Note 4 sur 6 (Bien)

Ma note : 4 sur 6 (Bien)

*D’un autre côté je ne suis pas une référence, je déteste Edward Cullen et je n’aurais pas hésité une seconde avant de le larguer comme une vieille chaussette pour me jeter sur Jacob, et qu’on ne vienne même pas me parler du débat Peeta et Gale dans Hunger Games, je pourrais bien frapper quelqu’un.

Titre original : Austenland
Auteur : Shannon Hale
Genre : Chick Lit
Première date de parution : 2007 (Bloomsbury)
Langue d’origine : anglais
Pays d’origine : USA
Éditeur en France : Éditions Charleston
Titre en français : Coup de foudre à Austenland
Nb de pages : 256
Parution en France : 2013
Publicités

22 réflexions sur “Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale : le monde rêvé de tous les fans de Jane Austen

  1. Pingback: Orgueil et préjugés de Jane Austen : le livre merveilleux qui bousilla à tout jamais ma vie sentimentale | Fan de chick-lit

  2. Pingback: Raison et Sentiments de Joanna Trollope : on est au XXIe siècle, meuf… | Fan de chick-lit

  3. Malgré ton excellente critique … je n’ai pas envie de lire cette … Mais c’est quoi au juste ?! Ce n’est pas une adaptation ni une transposition, une inspiration peut être ? Enfin bref, pour moi Jane Austen est Jane Austen et je sors les crocs à tous ceux qui osent s’en approcher …
    D’ailleurs je boycotte le Darcy de Bridget à cause de son nom … et je préfère l’humour de Cleaver (pitié, attendez que j’attrape mon bouclier avant de me lancer les pierres !!).

    PS : Moi aussi je préfère la version 2005, d’abord et déjà grâce/à cause de Keira Knightley, je trouve que ses expressions correspondent parfaitement au personnage, quant à Colin Firth … Soyons sérieux, il a la tête du premier de sa classe de catéchisme – spécialité auto flagellation.

    (Re)PS : Par contre je suis pas d’accord pour Edward/Jacob … je crois que je préfère encore les glaçons léthargiques aux poilus surexcités !
    Bon ok je m’arrête la avant de me retrouver enfermé aux pays des fous.

    Re-re-ps : Saperlipopette il est long ce commentaire !

    J'aime

    • C’est officiel, tu as la palme du commentaire le plus long !!! 🙂 Je comprends la désacralisation de Jane Austen, un peu dure pour les grands fans, mais que veux-tu, elle nous manque tellement que nous nous jetons sur le moindre substitut… Non, moi Edward, vraiment pas mais je t’accorde que Cleaver est craquant, je me serais laissée prendre comme Bridget, que pour le coup je défendrais corps et âme, car elle est la plus drôle de toutes les héroïnes de chick-lit, et mérite bien qu’on pardonne à Helen Fielding d’avoir piqué un nom 😉

      J'aime

  4. Je découvre ton blog et ta quête de tous les romans inspirée de Jane Austen me rassure : je suis tombée dans ce piège/délice depuis quelques mois. Je trouve aussi Mathew trop craquant et Colin me laisse de marbre. Mais je préfère l’adaptation de 1995 qui est beaucoup plus fidèle… et son Mr Collins est parfait !

    J'aime

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s