Ma life de princesse

Ma lettre au père de Noël…

Père Noël Coca Cola
Petit Papa Noël chéri
8e étage
2 bd de Sébastopol
75001 PARIS

                                  Paris, le 14 décembre

Père Noël,

Comme toujours, j’ai procrastiné et je réalise qu’il est bien tard pour vous écrire. Mais j’imagine qu’en cette période de fin d’année vous avez su délocaliser votre production en Chine pour faire face aux pics de commandes, ce qui vous laissera quelques instants à accorder à cette lettre de dernière minute.

Comme vous l’avez sans doute deviné, je souhaiterais vous soumettre ma candidature pour le poste de lutin emballeur de cadeaux (annonce numéro NCgZHhBH/67 sur www.trouverunjobdelutin.com). 

Permettez-moi d’énumérer tout d’abord les différents éléments de ma motivation :

– J’adore les cadeaux

– J’adore Noël

– Je vous adore

– Votre politique anticapitaliste de redistribution des cadeaux, ajoutée aux 11 mois de RTT par an accordés à vos employés, quoiqu’économiquement non viable, me laisse penser que je suis en parfaite adéquation avec les valeurs de votre entreprise.

D’autre part, j’ai les qualités requises pour ce poste, comme vous pourrez le constater en lisant mon CV :

– J’adore les cadeaux

– J’adore Noël

– Je vous adore

– Le vert et le rouge me vont à ravir

Je n’ai pas d’expérience en emballage de cadeaux à proprement parler, mais j’apprends extrêmement vite.  Je me suis d’ailleurs permise de joindre à cet envoi une crèche en pâte à sel très art contemporain afin de vous prouver mon aisance naturelle pour les travaux manuels (sans vouloir me vanter, et ma maman et mon papa l’ont trouvée sublime).

Dernier point, mais pas des moindres, je suis engagée depuis l’âge de 7 ans dans le CLAPPNEP (comité de lutte contre les abrutis qui pensent que le Père Noël n’existe pas) afin, de déjouer le complot monstrueux fomenté par la CIA et le KGB visant à détruire la Magie de Noël dans le monde en niant votre existence (et non pour avoir l’opportunité de coucher avec James Bond, comme l’ont dit les mauvaises langues).

En ces temps de crise économique, où il est statistiquement plus probable de trouver du travail au pôle Nord qu’au Pole Emploi, j’espère de tout mon coeur vous avoir convaincu. Bien entendu consciente que ce type de position est extrêmement convoitée, je reste toutefois ouverte à un éventuel poste de renne, si tous les postes de lutins emballeurs ont déjà été pourvus,

En vous remerciant par avance pour le temps que vous voudrez bien consacrer à l’étude de ma candidature, je reste à votre disposition.

Bien cordialement,

Sissi de Beauregard.

Publicités

13 réflexions sur “Ma lettre au père de Noël…

  1. Chère postulante,

    Ta demande de candidature a retenu toute mon attention, d’autant plus que c’est la seule que j’aie jamais reçu d’aussi loin que je me souvienne. Tout le monde en effet considère mon activité comme un dû, en conséquence personne ne songe à me proposer son aide.

    Mais comme lutin, impossible. Mis à part le handicap de la taille maximum imposée que tu as certainement dépassée depuis le CM2, l’emploi reste strictement masculin en dépit des efforts des féministes.

    Renne, je te le déconseille. Il y faut des compétences techniques en matière de vélocité quadrupédique dont tu es vraisemblablement dépourvue, et tu serais handicapée par une disposition des cervicales gênante pour voir devant toi, un gros inconvénient compte tenu du développement de la circulation aérienne. En plus le son exaspérant des clochettes, partie essentielle du folklore, les rend chèvres en deux ou trois saisons, ce qui m’oblige à les reclasser en région montagneuse. Ce ne serait donc de toute façon qu’un CDD.

    Je te propose plutôt de me remplacer. Je te dirais en confidence que je fais ce métier à contrecœur, ayant toujours détesté les enfants. Sales gosses exigeants, braillards impatients et au demeurant toujours mécontents de ce qui leur est offert. Il est vrai que, et en cela grandement aidé par leurs parents, je m’efforce par principe de leur donner autre chose que ce qu’ils exigent. Récemment j’ai conclu un accord avec Amazon pour le double avantage de m’éviter une bonne partie du travail et d’augmenter grâce à leur compétence le taux d’insatisfaction de ces sales moutards.

    Ce qui de plus en plus conduit les petits ingrats à remettre en vente leurs cadeaux sur eBay : remarque que bien souvent c’est moi qui les récupère en vue de la distribution suivante, il n’y a pas de petites économies.

    Si donc nous nous mettons d’accord c’est avec joie et soulagement que je te remettrai panoplie, fausse barbe et matériel et que je me retirerai dans une ile subtropicale, car j’en ai franchement assez du climat qui règne ici douze mois par an. Et j’essaierai d’oublier la sirupeuse rengaine que tant de demeurés entonnent chaque année en croyant ainsi s’attirer mes bonnes grâces.

    Et je signe (pour la dernière fois j’espère)

    Petit Papa Noël

    Aimé par 2 people

    • Petit Papa Noël chéri,

      Merci pour ta réponse. Bien sûr que j’accepte ! Moi aussi, comme tout le monde, je n’ai jamais pu encadrer les enfants, mais ce sera justement l’occasion de faire quelques bonnes vannes (du type surgir hors de la cheminée une scie circulaire à la main et déguisée en Hannibal Lecter ou leur offrir le Quid 2006 en 14 exemplaires).

      J’ai en outre développé tout un plan de rebranding de ton image en partenariat avec Apple. Notamment – et j’ai d’ores et déjà organisé une conf call sur le sujet – j’espère faire accepter au plus vite un nouvel uniforme un peu moins ringard, le rouge et le blanc étant, comme tu as dû le remarquer, totalement out depuis novembre dernier.

      Je reste à ta disposition pour toute demande d’information complémentaire et attends de plus amples instructions afin de procéder à mon déménagement.

      Bien à toi,

      Sissi
      Futur Papa Noël
      papanoël2@gmail.com

      PS : Merci de me confirmer que les tickets restaurants et la mutuelle sont bien inclus dans mon contrat (je mange beaucoup et suis tout le temps malade, surtout en décembre).

      Aimé par 2 people

      • Chère Sissi,

        Parfait, personne ne saurait mieux me remplacer. J’ai particulièrement apprécié ton idée de scie circulaire, malheureusement le cahier des charges définissant l’emploi interdit expressément de molester les enfants ou de leur faire peur. Il faut donc ruser et savoir par exemple ne pincer les fesses de ceux qu’on te met de force sur les genoux que s’ils sont trop jeunes pour s’exprimer. C’est un plaisir toujours neuf de voir alors la mère s’excuser tout en morigénant le braillard qui selon elle ne devrait pas avoir peur.

        Je trouve comme toi le costume plutôt ringard, la mode change en deux siècles. Remarque qu’il est encore en bon état car porté seulement un jour par an. Pour sa couleur, étant lassé du blanc et du rouge, j’ai pensé à des nuances champagne, c’est plus festif.

        La mutuelle ici est inutile. Aucun personnage de fiction pour enfants n’est jamais malade ou accidenté, tu pourras le vérifier en relisant tes classiques.

        La cantine est gratuite et ouverte à tous les personnages humains de la littérature enfantine. Ils sont sympas pour la plupart, bien qu’un peu jaloux de me voir bosser un seul jour par an alors qu’eux peuvent être convoqués à tout instant. Méfie-toi quand même de Till l’Espiègle dont la réputation est très usurpée, sa seule plaisanterie consistant à retirer ta chaise au moment où tu vas t’assoir. Et attention à Raiponce : elle n’est pas désagréable, mais quand elle a une de ses crises de trichotillomanie il vaut mieux ne pas être à la même table.

        La nourriture est acceptable, une fois qu’on s’est habitué à ne manger que surgelé. En effet, la cuisine est assez loin de la salle à manger et le passage chauffé devant les relier n’a toujours pas été réalisé, malgré de multiples pétitions.

        J’allais oublier de te parler de l’attelage du traineau. Il ne pose aucun problème car les braves bêtes se débrouillent toutes seules pendant leurs jours de repos. Il faut avoir l’œil tout de même sur le petit renne au nez rouge : j’ai beau cacher de mon mieux ma réserve d’aquavit ce petit saligaud la déniche toujours. Donc ne l’attèle jamais en flèche, sinon il entrainerait le traineau dans des zigzags qui rallongent beaucoup les trajets.

        Salut et fraternité.

        Aimé par 2 people

Vous en pensez quoi ? Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s